<< Projet précédent / Projet suivant >>

Zone VIP

L’aménagement de l’accès « VIP » et l’aménagement de l’espace face à la cafétéria forment une seule et même unité. Le gazon a été volontairement supprimé afin de limiter les interventions d’entretien des espaces verts tout au long de l’année. En effet les végétaux sélectionnés ne nécessitent pas un arrosage important et une taille par an est suffisante, ce qui permet de réaliser des économies aussi bien en eau qu’en temps passé
à l’entretien. Toujours dans un soucis d’économies, un paillis minéral (ou végétal) est proposé sur l’ensemble de la surface. Celui-ci permet de conserver l’humidité, et ainsi de limiter la consommation d’eau, tout en réduisant la prolifération des mauvaises herbes, ce qui permet des interventions plus espacées pour l’entretien des massifs.

Dans un soucis esthétique et valorisant de l’entrée «VIP», les massifs jouent sur différentes hauteurs de végétaux en mouvement, avec des graminées et des plantes mellifères mélangées. Les végétaux sélectionnés ont des floraisons qui s’étalent toute l’année. Les formes graphiques qui sont crées permettent de visualiser et de profiter du jardin aussi bien depuis le chemin piéton que depuis les bureaux.
La haie de troène a été supprimée afin d’ouvrir l’espace. Elle est remplacée par des grimpantes florifères et odorantes avec un feuillage persistant. Cette clôture végétale a un rôle aussi bien esthétique que fonctionnel vis à vis des bureaux voisins. Le mobilier sélectionné pour l’espace du bas se veut simple en cohérence avec le touret qui sert de table. Il est possible de prendre une pause dans les alcôves créées dans les massifs linéaires le long de l’entrée VIP.

Zone prairie fleurie

L’espace champêtre dédié au repos et aux rûches, nous invite à oublier l’espace environnant assis dans les chaises canadiennes parmi une végétation libre. Deux zones gravillonnées sur nidagravel pour une meilleur stabilité, sont entourées d’une prairie fleurie qui satisfera les abeilles.
L’accès à cette espace se fait au travers de graminées qui nous engagent à découvrir ce qui se cache derrière. Un espace dédié à l’emplacement des ruches le long des 5 arbres alignés permet une ombre sur la colonie et diminuera l’effet de chaleur dû à la réverbération.
Les végétaux sélectionnés ont des floraisons étalées toute l’année et certains éléments persistants permettent de conserver la forme des massifs. La bruyère, par exemple, permet aux abeilles de trouver du nectar ainsi
que du pollen également à la fin de l’hiver.
Les courbes des massifs face à l’esplanade prolongent la descente vers le parking sous terrain. Ils reprennent les méandres des voiries souterraines. Du paillis est mis en place sur l’ensemble de la surface recouverte de
massifs.

Zone accès pompier

Le long de la voie d’évacuation de l’immeuble Le Vinci et de l’esplanade Mona Lisa, des bacs rectangulaires avec un mélange de feuillages persistants (photinia, camelia et osmanthus) sont disposés sur le rebord du muret afin de cacher le soutènement de la voirie.
Les Camélias et Osmanthus apportent une touche de couleur en contraste avec les différents verts des feuillages. Des vivaces retombantes sont prévues pour redescendre le long des bacs.

 

Le renouvellement des espaces verts de «l’entrée VIP» ainsi que de l’espace face à la cafétéria

  • Création d’espaces pour s’asseoir
  • Un minimum d’entretien des espaces verts
Matériaux :

  • Arrosage automatique
  • Eclairage extérieur
  • Fauteuil cèdre rouge
  • Toile de paillage 100g/m²
  • Paillette d’ardoise 4/7 (big bag 1.5m³)
  • Paillis de plaquettes de peupliers

Végétaux :

  • Abelia Confetti
  • Achillea Gold Plated
  • Clematis montana ‘Tetrarose’
  • Gaura lindheimeri
  • Nepeta mussinii
  • Pennisetum Alopecuroides
  • Stipa Tenuifolia
  • Perovskia atriplicifolia ‘Blue Spire’
  • Salvia nemerosa queen
  • Trachelospermum jasminoides